En vente au CArCoB

Bienvenue dans notre librairie en ligne

Vous trouverez ici les publications du CArCoB, ainsi que celles résultant de coéditions entre le CArCoB et un autre éditeur partenaire.
Nous valorisons et mettons en vente également des livres - dont nous ne sommes pas éditeurs - portant sur des sujets en lien avec nos propres collections, avec l’histoire du (des) communisme(s), des communistes et des mouvements progressistes.
Afin de mieux découvrir ces publications, nous mettons à votre disposition certaines tables des matières, préfaces, présentations, postfaces mais aussi des photos, des interviews vidéo et des articles de presse.

Votre commande vous sera envoyée dès réception du payement que vous pouvez effectuer en ligne ou par virement.
Pour les libraires ou pour toute information, n’hésitez pas à nous contacter au 02/513.15.83. ou à l’adresse mail : carcob@skynet.be.

Bonne lecture !

Droit à la paresse : Un siècle de critique des mythologies du travail

Michel Majoros

Avec ses avatars - progrès, compétition, croissance, excellence ... - le Travail s’érige en dogme avec maîtres à penser, chefs, adeptes jusqu’au fanatisme, combien d’hypocrites quand il s’agit de faire travailler pour de l’argent. Heureusement, face à la confusion entre contrainte et servitude volontaire, des critiques de ce modèle remettent le travail à sa place : un moyen, une nécessité, à libérer d’urgence pour habiter cette planète. Rendre à la paresse son rôle de conscience et de pilote de notre vie.

  • Arquennes, Éditions Memogrames
  • 14,00 EUR
Découvrir / Commander

Octobre 1917 et le mouvement ouvrier belge

Claude Renard

La Révolution russe de 1917 a changé la face du 20E siècle. Pour la première fois dans l’histoire de l’humanité, les prolétaires prennent le pouvoir - et le gardent - à l’échelle d’un pays, soulevant un espoir fou à travers toute la planète. La guerre, opposant les puissances impérialistes, fait alors rage en Europe, semant la haine et le sang. Un conflit dans lequel les peuples, ainsi à s’entretuer, ont tout à perdre. 
Quels ont été les effets de 1914-1918, puis de la Révolution russe, sur le mouvement ouvrier belge ?

  • Arquennes : Éditions Memogrames ; Bruxelles : Éditions du CArCoB
  • 19,00 EUR
Découvrir / Commander

Catalogue de l’exposition "Noirs dessins du communisme : Caricature et dessin politique dans la presse communiste du XXe siècle"

À l’occasion de l’exposition Noirs dessins du communisme : caricature et dessin politique dans la presse communiste du XXE siècle organisée au Palais du Grand Curtius de Liège (février à avril 2017), le bulletin des musées de la Ville de Liège lui a consacré un numéro hors série.
Retrouvez-y une sélection des dessins présentés, assortie des légendes et explications relatives à cette expo.

  • Ville de Liège
  • 2,00 EUR
Découvrir / Commander

Le jour où tout bascula : sous l’occupation nazie, du côté de l’École Decroly

Jean Lemaître

Claude faillit tomber de sa chaise à la lecture du livre consacré au père de sa meilleure amie du temps de l’École Decroly, en y apprenant que cet homme fut arrêté par la Gestapo le même jour que lui, le 6 juillet 1943. Trois mois de prison pour Claude, alors âgé de 16 ans. Son propre papa, lâchement exécuté en Allemagne.
Il avait mis une pierre sur tout cela, le seul moyen, selon lui, de renaître à la vie. Le rappel de cette date et de cette coïncidence agissent comme un choix salutaire. Et voici que, 70 ans plus tard, Claude accepte, non sans douleur au début, de raconter le drame qui brisa son existence.
Que retient-il, au bout de son chemin ? Une douce lumière : le souvenir des amours et amitiés d’adolescents, la reconnaissance éternelle vouée à l’École Decroly - celle de la pensée critique - qui sut aussi se montrer solidaire et résistante dans les pires moments de l’occupation allemande.
Ce récit se mue en enquête trépidante, lorsqu’il conduit à identifier le traître - jusque-là inconnu - responsable de la déportation de ses parents. Et en suspense sentimental, quand Claude, 89 ans, se rend à un énigmatique rendez-vous, tremblant d’émotion, un immense bouquet de roses à la main... convaincu, à présent délivré du poids du passé, qu’il n’est jamais trop tard pour renouer avec sa jeunesse.

  • Arquennes, Éditions Memogrames
  • 16,00 EUR
Découvrir / Commander

Jacques Moins : un itinéraire engagé (1929-2011)

Jacques Moins

Les autobiographies politiques (hors écrits propagandistico-électoraux) demeurent peu nombreuses en Belgique et plus rares encore, celles de militants communistes. C’est ce qui donne une valeur exceptionnelle au témoignage que Jacques Moins nous a laissé sous forme de souvenirs
Tout une vie militante nous y est contée, mais aussi un parcours d’avocat aux connexions fréquentes, ce qui amène une action et réflexion politiques aux prises avec le monde réel, sans être enfermées dans la gangue des appareils de parti souvent nombriliques.

  • Bruxelles : Éditions du CArCoB
  • 15,00 EUR
Découvrir / Commander

Zouzou : itinéraire d’une enfant juive

Zoé Blusztejn

Fille unique d’une modeste famille juive polonaise réfugiée en Belgique au début des années 1920 "pour trouver du travail", Zoé Blusztejn, née en 1932, aurait pu connaître la vie ordinaire d’une enfant de petits artisans âpres à la tâche et ouverts à la société.
L’histoire en a décidé autrement...
Zouzou nous livre l’histoire de sa vie, faite de joies et de drames, d’espoirs et de déceptions, d’engagements jamais reniés.

  • Lille : Geai Bleu Éditions ; La Louvière : Club Achile Chavée
  • 13,00 EUR
Découvrir / Commander

Sur la piste de Yu Bin (DVD)

Jean-Christophe Yu

En remontant la piste de Yu Bin, son grand-père, Jean-Christophe Yu redécouvre l’histoire de la Chine au cours du 20E siècle. Entre espoirs et désespoirs. Il mélange son imaginaire d’enfant fasciné par la Chine révolutionnaire aux réalités moins héroïques. Il apprend le sort des jeunes étudiants chinois en Europe au cours des années ’20.
De l’écrivain Malraux révélant les "Interdits aux chiens et aux Chinois" aux clichés dénoncés par les jeunes Chinois d’Europe, il jette une lumière sur un pan d’histoire mal connu en occident : la prise de conscience puis la lutte du peuple chinois, pour le respect de sa dignité.

  • Images Création
  • 15,00 EUR
Découvrir / Commander

Louis Van Geyt, la passion du Trait d’Union : Regards croisés sur le Parti communiste de Belgique (1945 - 1985) - Libres entretiens avec Jean Lemaître

Jean Lemaître

1945 : fort de ses actes de résistance, le Parti communiste de Belgique rassemble 80.000 adhérents et devient la troisième force du pays. Lors de la période ultra sectaire de 1947 à 1954, il s’effondre littéralement, avant de reprendre du poil de la bête à la suite de la grève de 1960 - 1061, sans plus atteindre toutefois le niveau de l’après-guerre.
Après Mai ’68, le PC s’ouvre aux intellectuels, aux chrétiens de gauche, aux jeunes, tout en prenant des distances avec le "modèle" soviétique. De nouvelles perspectives semblent se dessiner. Mais, dès 1981, avec le tournant néo-libéral au Royaume, le Parti pique à nouveau du nez et disparaît progressivement des radars politiques.
Au total, bien des questions... Qu’aura apporté le PC à l’histoire sociale et politique de la Belgique ? Pourquoi, fin des années ’70, n’a-t-il pas été capable de se réformer et de trouver un second souffle ? Si c’était à refaire, quelles erreurs auraient-elles pu être évitées ? Et à présent, quels messages d’espoir partager avec les nouvelles générations ?
Louis Van Geyt a présidé le Parti communiste de 1971 à 1988. En 2014, âgé alors de 87 ans, il a accepté de répondre, sans "tourner autour du pot", aux questions incisives du journaliste Jean Lemaître.

  • Arquennes : Éditions Memogrames ; Bruxelles : Éditions du CArCoB
  • 30,00 EUR
Découvrir / Commander

Progrès films : Un demi-siècle de distribution cinématographique en Belgique

Morgan Di Salvia

En 1950, le Parti communiste crée Progrès Films pour diffuser des films soviétiques. La société de distribution prend son essor à l’arrivée de Didier Geluck en 1955. Militant, dessinateur de presse (sous le pseudonyme de Diluck) et esthète, Geluck façonne le catalogue de Progrès Films avec un véritable talent de découvreur. Il fait d’abord connaître le cinéma de qualité produit à l’Est, puis des productions de partout dans le monde. Fournisseur de nombreux ciné-clubs, Progrès Films diffuse films de fiction, d’animation et documentaires, contribuant à la cinéphilie en Belgique. Pendant un demi-siècle, Progrès Films a fixé les standards de la distribution art et essai, au gré des nombreuses mutations politiques, socioéconomiques et industrielles qui ont secoué le cinéma. Contre vents et marées, Progrès Films a poursuivi son activité jusqu’en 2002, date à laquelle la société a été mise en liquidation, à genoux face à un marché dans lequel elle ne trouvait plus sa place. Ce livre retrace les cinquante années de ce combat culturel.

  • Cuesmes : Éditions du Cerisier; Bruxelles : Éditeur scientifique CArCoB
  • 18,00 EUR
Découvrir / Commander

"Grândola Vila Morena !"Le roman d’une chanson

Mercedes Guerreiro et Jean Lemaître

Jeudi 25 avril 1974. Lisbonne. Les studios de Rádio Renascença. Programme "Limite". Minuit vingt minutes et dix-neuf secondes... À cet instant précis, un journaliste et un technicien trompent la censure et diffusent sur les ondes la chanson "Grândola Vila Morena" de José Afonso. C’est le signal convenu, avec le mouvement clandestin des capitaines, pour lancer l’insurrection militaire contre le régime fasciste du Portugal.
Ce livre détaille la façon dont ce coup de maître a été réussi. Il retrace l’histoire de la chanson et de son auteur.
Quarante ans se sont écoulés. "Grândola Vila Morena" retrouve une seconde jeunesse. Au Portugal, et ailleurs en Europe, la chanson accompagne aujourd’hui les actions contre l’austérité sociale, devenant un hymne international d’union et d’espoir.

  • Bruxelles : Éditions Aden
  • 12,00 EUR
Découvrir / Commander

Noirs dessins du communisme. Caricatures et dessins d’humour dans la presse communiste en Belgique (1921-1990)

On sait peu, ou pas du tout, que le dessin politique, dénonciateur ou humoristique, fut pratiqué dans la presse communiste dès son apparition, en 1921.
Ces journaux agirent en précurseurs et réunirent de talentueux dessinateurs, professionnels et amateurs, qui apportèrent un ton parfois sarcastique, souvent hilarant aux organes de presse communistes.

  • Mons : Cahiers Marxistes ; Bruxelles : Éditeur scientifique CArCoB
  • 10,00 EUR
Découvrir / Commander

C’est un joli nom, camarade. Jean Fonteyne, avocat de l’Internationale communiste

Jean Lemaître

Il était une fois un avocat belge, engagé, résistant, déporté à Breendonk puis à Buchenwald. Sous des allures de père tranquille, Jean Fonteyne ne s’est mis au service du Komintern et est devenu, durant la guerre, le principal lieutenant d’Eugène Fried, l’énigmatique chef de l’Internationale communiste pour l’Europe occidentale. Derrière la grande histoire, se cache aussi la "petite". Comment un homme, d’origine libérale, est-il venu au communisme, prenant tous les risques personnels ? Comment de tels choix se forgent-ils ? Pourquoi, ensuite, Jean Fonteyne a-t-il été exclu du PC ? Hors du parti, point de salut ?
Et des questions de fond sont posées, toujours actuelles.
Humanisme et révolution sont-ils compatibles ? La vie a-t-elle un sens sans fraternité et solidarité ? Les utopies ne sont-elles pas aussi nécessaires que l’eau et le pain ? Une chose est sûre : aujourd’hui, plus que jamais, en ces temps de relis individualistes mais aussi de sursauts "indignés", on a tous soif d’idéal !

  • Bruxelles : Éditions Aden
  • 22,00 EUR
Découvrir / Commander

Du communisme et des communistes en Belgique

José Gotovitch

Les communistes en Belgique ont joué, jusqu’en 1989, un rôle intermittent mais continu, paru leur action positive, mais aussi par la pression virtuelle que leur existence induisait tant au sein de l’appareil d’État que chez leur "plus proche ennemi", la social-démocratie.
Bien entendu, cette persistance doit beaucoup à leur nature représentative d’un mouvement mondial et au soutien d’une direction internationale incarnée successivement par la IIIE Internationale et l’URSS.
Mais il ne manqua jamais de militants qui engagèrent leur vie dans ce chemin sans valorisation autre que leurs convictions, sans récompenses autres qu’une mise en danger de leur avenir, de leur bien-être, de leurs proches, et parfois de leur vie.
Comprendre ce qui pouvait les motiver, comprendre la force de cet engagement, malgré tout, à travers tout, a constitué l’un des moteurs de des recherches de José Gotovitch sur le communisme belge et principalement sur les communistes.

  • Bruxelles : Éditions Aden; publié avec le concours du CArCoB
  • 23,00 EUR
Découvrir / Commander

Lahaut. Réédition de la bande dessinée parue dans les colonnes de Jeune Belgique : hebdomadaire des jeunes travailleurs édité par la Jeunesse Populaire de Belgique, du 18 janvier au 22 mars 1951

André Jacquemotte et Ita Gassel

Cette bande dessinée constitue un phénomène assez unique dans l’histoire de la BD en Belgique et dans l’histoire politique de ce pays. C’est ce qui en fait toute l’originalité.

Elle est co-réalisée par deux militants communistes alors inconnus (en dehors du cercle militant de la Jeunesse populaire de Belgique) quelques mois à peine après le traumatisme qu’a été - et pas seulement pour les communistes de Belgique - le meurtre du président du Parti, Julien Lahaut, assassiné sur le seuil de son domicile par des sbires de l’extrême-droite léopoldiste, le 18 août 1950.

L’assassinat - qui vient mettre un point d’orgue particulièrement dramatique à la "Question royale" - est d’abord celui d’un homme et d’un grand militant ouvrier. C’est le lutteur syndical, le combattant politique, le parlementaire et le résistant Julien Lahaut dont les auteurs, Ita Gassel et André Jacquemotte, entendent ici magnifier la vie et les combats.

  • Bruxelles : Éditions du CArCoB
  • 10,00 EUR
Découvrir / Commander

Julien Lahaut vivant

Jules Pirlot

De l’anarcho-syndicalisme au syndicalisme de classe, de la Révolution russe aux grèves offensives et dures, vaincues et victorieuses de l’entre-deux-guerres, de l’antifascisme à la guerre d’Espagne, de la lutte contre l’occupant aux camps de concentration, de la libération, la sienne et celle de tout un peuple, à la question royale, Lahaut parcourut tous ces chemins en marquant sa présence par son verbe, son action, sa chaleur et ses convictions.
Et bien entendu c’est ce symbole qui fut abattu, donnant à cet homme qui "avait mis le soleil dans sa boche" l’aura d’un martyr, aux antipodes de la stature qui était la sienne.
Car, comme l’écrit ci-après Jules Pirlot, si cet assassinat politique, le premier commis en temps de paix dans notre pays, a marqué les esprits, il a aussi quelque peu masqué la longue suite de combats que constitue sa vie et couvre un demi)siècle. Car Lahaut fut tout sauf une icône.

  • Cuesmes : Éditions du Cerisier ; Bruxelles : Éditeur scientifique CArCoB
  • 12,50 EUR
Découvrir / Commander

Histoire du mouvement communiste à Verviers

Xavier Botterman

Xavier Botterman, historien verviétois, nous narre l’histoire du mouvement communiste à Verviers. Depuis ses prémices avec la formation de groupes se situant à la gauche du POB et la naissance, en septembre 1921, du « Parti communiste de Belgique – Section Belge de l’Internationale Communiste ».
Verviers sera « pionnière », puisque c’est dans cette ville – et à Bruxelles – que le tout récent parti (il n’a pas trois mois), présente ses premiers candidats à des élections législatives.
Xavier Botterman nous présente, dans les chapitres qui suivent, les diverses péripéties de la formation, puis de l’installation du nouveau Parti Communiste dans le paysage politique local et sa réelle implantation en milieu ouvrier.

  • Bruxelles : Éditions du CArCoB
  • 15,00 EUR
Découvrir / Commander

Engagés volontaires : dix U.L.Bistes dans notre mémoire

Jurgita Smolski

(...) Les hasards de la vie m’ont donné l’occasion de connaître plus ou moins les dix résistants évoqués dans ces pages. J’ai donc souhaité les réunir ici, en témoignage de mon admiration enthousiaste pour leurs actes et de douloureuse sympathie pour leurs tragédies personnelles. Le souvenir de plusieurs d’entre-eux s’est estompé. Certains étudiants n’ont guère été connus, donc honorés. C’est donc pour faire connaître leur lutte pour la liberté que j’ai rassemblé quelques fragments de souvenirs personnels ; j’ai parfois complété ceux-ci par d’autres sources, orales et écrites. (...)
Extrait de l’Introduction par Jurgita Smolski

  • Bruxelles : Éditions du CArCoB
  • 5,00 EUR
Découvrir / Commander

Somville, un artiste parmi les hommes (DVD)

Jean-Christophe Yu

Roger Somville, un artiste, un homme parmi d’autres hommes. Une œuvre inscrite, active, dans les méandres de l’Histoire. U combat farouche, sans concession, pour un art en phase avec la vie réelle. Un film sur les traces d’un acteur majeur du monde artistique et culturel, passionné des combats populaires pour plus de justice et d’égalité. Un film qui chemine dans l’histoire riche et turbulente des dernières décennies. Un regard actif sur un artiste qui restera dans l’Histoire du pays comme porteur d’une mission fondamentale : provoquer une rencontre, une synergie entre l’art et le plus grand nombre, au service de l’émancipation humaine. Une aventure, passionnée, engagée, avec gravité, avec humour, au pays des Hommes de notre temps.

  • Images Création
  • 15,00 EUR
Découvrir / Commander

Presse communiste, presse radicale (1919 - 2000). Passé / Présent / Avenir ?

José Gotovitch et Anne Morelli (dir.)

Du XIXE siècle à nos jours, une presse écrite a scandé, à travers toutes les nuances de la gauche radicale, l’actualité et le combat politiques, s’érigeant en porte-parole, en agitatrice, en organisatrice et parfois même en raison d’être de multiples groupes ou organisations.
Ces journaux ont construit les cultures spécifiques des mondes communiste, anarchiste, trotskiste, anarcho-syndicaliste et autres. Ils ont contribué à façonner les militants, les ont mobilisés, éduqués, ont quelquefois agité l’opinion, mais sont souvent demeurés à tout jamais confidentiels et sans continuité.

  • Bruxelles : Éditions Aden
  • 15,00 EUR
Découvrir / Commander

Helios Gómez : Viva Octubre ou le front de l’art

Lorsque paraît le recueil Viva Octubre, au tout début de l’année 1936, Helios Gómez, alors âgé de 31 ans, est en pleine possession de ses moyens artistiques. Son opinion politique est claire, et pou cet anarchiste devenu communiste, le moment attendu de la révolution est plus proche que jamais. Dans une situation internationale dominée par la crise économique, les revendications sociales s’intensifient en Europe. Les nombreuses grèves ouvrières en Belgique, en Angleterre et en Espagne culminent en octobre 1934, avec le soulèvement armé des mineurs asturiens, qui prennent le pouvoir durant 15 jours. Viva Octubre, dessins sur la révolution espagnole, illustre la situation du prolétariat espagnol et les faits marquants de l’histoire récente de la République conduisant à la Commune des Asturies, non sans faire écho par son titre à la révolution russe de 1917, emblème de la mémoire collective de la classe ouvrière.

  • Granollers (Catalunya), Museu de Granollers ; Barcelona, Associació Cultural Helios Gómez ; Bruxelles : Éditions du CArCoB
  • 20,00 EUR
Découvrir / Commander

L’eurocommunisme en Belgique : crises et débats autour d’une voie belge au socialisme (1954-1982)

Nicolas Naif

L’eurocommunisme fut l’une des dernières tentatives de révision du communisme. Dans le courant des années septante, alors que les dictatures tombaient en Espagne ou au Portugal et que la crise économique couvait, plusieurs partis communistes occidentaux tentèrent de se démarquer du "modèle" soviétique devenu presque un anti-modèle depuis la dénonciation des crimes de Staline, l’intervention armée à Prague ou le développement de la dissidence. C’était bien l’identité du communisme qui était en jeu puisqu’il s’agissait de trouver la voie ténue entre le socialisme tel qu’il s’était réalisé dans les pays de l’Est et la social-démocratie, longtemps vouée aux gémonies.

  • Bruxelles : Éditions du CArCoB; Bruxelles : Centre d'Histoire et de Sociologie des Gauches
  • 23,00 EUR
Découvrir / Commander

Petites fleurs rouges de la grande grève : contributions à l’histoire du PCB (1960-1965)

C’était au début des Golden sixties. Mais on ne le savait pas !
En quelques années, la croissance économique s’est accélérée. La pacification scolaire s’est installée, sur fond de déchristianisation. Et le fédéralisme a construit une identité wallonne dont la gauche fut alors la composante la plus dynamique.
Il s’agit donc d’une période-clé, on le voit mieux aujourd’hui, avec le recul nécessaire au travail historique.
Parmi les acteurs de cette période, la gauche radicale, notamment le Parti communiste, a joué un rôle important. Pour la "grande grève", celle de l’hiver 1960-1961, c’était relativement connu. Pour les années suivantes, le travail des historiens commence à peine : prolongeant un colloque d’octobre 2001, le présent ouvrage examine successivement, dans les années 1960-1965, les rapports avec la FGTB, le cadre international, les résultats électoraux et enfin - plus oublié - l’engagement renouvelé dans le mouvement wallon. Les analyses scientifiques sont enrichies de témoignages et de documents.

Efficacité d’une action et d’une pensée radicales : avec les petites fleurs rouges... l’herbe fut plus verte. Et nous en jouissons encore. Selon son goût pour l’histoire, chacun trouvera à celle de cette période-là des vertus plutôt académiques, sur un sujet méconnu, ou pédagogiques, pour passez des plats améliorés, s’il se peut.

  • Bruxelles, Cahiers Marxistes, Bruxelles, Centre des Archives du communisme en Belgique, Bruxelles, Centre d'Histoire et de Sociologie des Gauches, Liège, Fonds d'histoire du mouvement wallon
  • 5,00 EUR
Découvrir / Commander

La guerre sino-japonaise dans les années ’30

Hervé Lisoir

Hervé Lisoir, lecteur passionné des aventures de Tintin s’est intéressé au conflit sino-japonais suite à une étude du Lotus Bleu et de son message politique antijaponais.
Il approfondit ici le sujet et analyse l’action de propagande développée autour de ce conflit par le prisme d’une production littéraire associée à la Belgique francophone.

  • Bruxelles : Éditions du CArCoB
  • 15,00 EUR
Découvrir / Commander

Un peintre parmi les gueules noires : entretien avec Roger Somville

Gilles Martin

Comme le peintre, ce livre jouera sur la lumière. Il n’a pas d’autre raison d’être que d’éclairer l’histoire de l’art et de la vie sociale de notre pays sur une aventure méconnue : l’histoire d’un peintre qui quitta son atelier pour aller rencontrer les hommes de la mine et qui en tomba définitivement amoureux.

  • Bruxelles : Éditions Aden
  • 7,50 EUR
Découvrir / Commander

La peur du rouge

Pascal Delwit et José Gotovitch (dir.)

Depuis l’ancien régime, les "partageux" ont inquiété sans relâche aristocrates, bourgeois et petites gens. "Sans Dieu", anarchistes, socialistes, communistes, trotskystes, marginaux : du XIXE siècle à nos jours, les peurs se sont relayées, cumulées, renvoyées parfois l’une à l’autre, œuvrant au niveau du politique et de l’imaginaire.
Quels fantasmes ces peurs ont-elles engendrées à des moments forts en Belgique ou à l’étranger ? Quel(s) impact(s) ces fantasmes ont-ils eu(s) et ont-ils encore des décennies après les événements ? Quels mécanismes de propagande et de contre-propagande ont-ils déclenchés ? Quelle a été leur influence sur les prises de décision ?
Autant de questions et de problématiques approchées et développées dans cet ouvrage centré sur la Belgique mais éclairé par des comparaisons avec d’autres pays.

  • Bruxelles : Éditions de l'Université Libre de Bruxelles - Institut de Sociologie, Histoire, économie et société
  • 15,00 EUR
Découvrir / Commander

Roger Somville : Le dessin (1943-1993)

Serge Goyens de Heusch

Connu pour la bataille qu’il mena en faveur d’un art réaliste, Roger Somville s’imposa en Belgique en tant que chef de file d’une figuration d’inspiration sociale dont les codes plastiques s’abreuvèrent tant aux maîtres anciens qu’à certaines innovations formelles de l’expressionnisme ou du cubisme ; ces dernières servirent en l’occurrence un souffle épique à la manière d’un Eisenstein ou d’un Siqueiros, des créateurs que l’artiste révérait par-dessus tout. Si son adhésion enthousiaste pour des causes humanitaires, sa faconde naturelle et la chaleur directe de son art comme de son enseignement lui valurent au fil des ans une popularité à peu près unique parmi ses pairs, en revanche son credo esthétique - indissolublement lié chez lui à une éthique socio-politique de nature marxiste - et ses prises de position idéologiques très tranchées, n’ont point manqué d’exaspérer certains esprits modernes et les défenseurs des diverses avant-gardes occidentales qu’à son tour Somville n’a pas craint de stigmatiser avec une fougue partisane, qui mettait néanmoins le doigt sur les terribles avatars de l’art moderne (notamment par ses écrits Pour le réalisme, un peintre s’interroge et Hop là ! Les pompiers les revoilà.

  • Bruxelles : Les éditions de la Fondation pour l'Art belge contemporain
  • 25,00 EUR
Découvrir / Commander

Victor Serge, vie et oeuvre d’un révolutionnaire

Peut-on, en sortant des goulags de Staline continuer à militer pour le socialisme ?
Victor Serge répond par l’affirmative en séparant la sauvagerie du stalinisme, qu’il a subie, de l’idée même de la révolution. C’est la révolution corrompue qui a fait périr les meilleurs et les plus sincères des camarades, mais Victor Serge ne répudie par le bolchévisme comme impératif historique des circonstances russes. Témoin tragique de la génération des révolutionnaires qui, de la bande à Bonnot à la lutte contre le fascisme, ont marqué notre siècle, il reste optimiste sur l’avenir du socialisme.

"Aucune défaite n’est permanente".

  • Bruxelles : Revue Socialisme
  • 5,00 EUR
Découvrir / Commander

Somville

Pierre Mazars

Roger Somville appartenait à cette lignée de créateurs qui se réalisent dans une expression totale - esthétique, philosophique, de tempérament - de leur art. Écrire de lui qu’il était un peintre engagé serait une image édulcorée. Il avait l’humeur, le trait et le discours à l’exact degré pour imposer d’évidence une expression fascinante ou dérangeante, mais toujours juste.

  • Bruxelles : Éditeurs d'Art Associés
  • 9,00 EUR
Découvrir / Commander

Hop là ! les pompiers les revoilà

Roger Somville

Dans la suite logique à Pour le réalisme, un peintre s’interroge, Roger Somville trace un parallèle saisissant entre "l’hyperréalisme" - plutôt "hyporéalisme" - le naturalisme de notre temps et les pompiers du Second Empire.
Il y poursuit également l’analyse du combat pour le réalisme, combat qu’il mena sur le plan de la création artistique et sur le plan théorique depuis la Libération.

Préface de Yvon-Marie Wauters

  • Bruxelles : Les éditions du Cercle d'Éducation Populaire asbl
  • 5,00 EUR
Découvrir / Commander